A N T I C I P E R !
« Prévoir, supposer ce qui va arriver et adapter sa conduite à cette supposition : Politicien qui anticipe sur les élections à venir. » Larousse De Bill Gate à Xavier Niel en passant par plein d’autres entrepreneurs qui ont réussi, on vous dit qu’anticiper est une des clés essentielles... Lire la suite...
La publicité sur les réseaux sociaux, test et retour d'expérience !
J’ai testé pour vous… la publicité (payante) sur les réseaux sociaux ! Au mois de décembre, j’ai mis quelques euros pour tenter de faire de la publicité sur les réseaux pour Ma-Webassistante.com. Je vous explique en quelques mots ce que j’en ai pensé et ce que j’en ai retiré ! Lire la suite...
Comment j’ai trouvé le nom de Ma-Webassistante.com ?
Aujourd’hui, Facebook m’a rappelé qu’il y a tout juste huit ans, j’ai trouvé le nom de cette entreprise qui allait devenir ma vie. Oui, Facebook permet de ne pas oublier certaines dates et, avouons-le, c’est parfois bien pratique ! C’est donc le 20 octobre 2009 que... Lire la suite...
Pour ne pas perdre sa vie à la gagner !
Autant vous le dire tout de suite, ce titre que je trouve fabuleux n’est pas de moi ! J’aurais tellement aimé y penser moi-même que je permets de l’utiliser, mais c’est en fait le sous-titre d’un livre coécrit par Annie THEBAUD-MONY, Philippe DAVEZIES, Laurent VOGEL,... Lire la suite...
Le député, le salarié, le chef d'entreprise et les justificatifs de dépense !
Cher Monsieur le Député Sébastien Huyghe, Vous avez été réélu pour la dernière législature qui a commencé il y a une quinzaine de jours. On n’a pas relevé votre présence très souvent depuis cette élection mais votre seule intervention en commission a fait le tour des réseaux sociaux ! Lire la suite...
prev
next
Mar02Jan2018

A N T I C I P E R !

159 clics

« Prévoir, supposer ce qui va arriver et adapter sa conduite à cette supposition : Politicien qui anticipe sur les élections à venir. »

Larousse

De Bill Gate à Xavier Niel en passant par plein d’autres entrepreneurs qui ont réussi, on vous dit qu’anticiper est une des clés essentielles de la réussite. Anticiper les baisses d’activité pour mettre en place des actions commerciales adéquates, anticiper les surcharges d’activité pour recruter ou trouver des prestataires fiables (comme Ma-Webassistante.com, exemple choisi au hasard parmi plein d’autres !), anticiper des problèmes d’approvisionnement pour ne pas pénaliser ses clients (et sa facturation), anticiper les défaillances de ses clients ou fournisseurs, et cætera. Bref, anticiper l’avenir, c’est pouvoir trouver une solution avant que le problème ne vous paralyse, c’est sauver son entreprise ! Quel que soit l’entreprise, l’entrepreneur passe son temps à anticiper les problèmes pour constamment préserver son entreprise.

À mon petit niveau d’entreprise individuelle, je passe mon temps à essayer d’anticiper. Si les enjeux financiers ne sont pas ceux de Free ou Microsoft, malgré tout, si je n’anticipe pas suffisamment bien, c’est mon entreprise et ma vie entière qui s’écroule. Alors, je fais de mon mieux. Mais parfois, des gens qui n’ont rien à voir avec mon entreprise, rien à voir avec moi, qui ne connaissent pas mon entreprise, qui ignorent tout de ce que peut bien être une entreprise (en dehors de ce que leur rapportent Pierre Gattaz et le Medef, bien sûr !), me mettent des bâtons dans les roues ! Et cette année, ils ne m’ont pas mis de simples bâtons dans les roues, ils y sont allés avec des troncs d’arbre !

J’ai testé pour vous… la publicité (payante) sur les réseaux sociaux !

Au mois de décembre, j’ai mis quelques euros pour tenter de faire de la publicité sur les réseaux pour Ma-Webassistante.com. Je vous explique en quelques mots ce que j’en ai pensé et ce que j’en ai retiré !

Ven20Oct2017

Aujourd’hui, Facebook m’a rappelé qu’il y a tout juste huit ans, j’ai trouvé le nom de cette entreprise qui allait devenir ma vie. Oui, Facebook permet de ne pas oublier certaines dates et, avouons-le, c’est parfois bien pratique ! C’est donc le 20 octobre 2009 que Ma-Webassistante.com a reçu son petit nom et je vais vous raconter comment j’en suis arrivée là et pourquoi.

Je vous l’ai déjà un peu expliqué pour le logo, en marketing, chaque chose que l’on fait ou conçoit laisse passer une idée qu’il faut essayer de contrôler, maîtriser. Parfois, on ne peut pas tout contrôler et l’idée que l’on veut faire passer est mal interprétée.

C’est ce qui s’est passé pour Dove, pour une publicité pour un gel douche. La marque voulait faire passer l’idée que son produit correspondait à tous les types de peau, mais une internaute l’a mal interprétée, tronquée et les réseaux sociaux ont fait le reste.

Lun14Aoû2017

Autant vous le dire tout de suite, ce titre que je trouve fabuleux n’est pas de moi ! J’aurais tellement aimé y penser moi-même que je permets de l’utiliser, mais c’est en fait le sous-titre d’un livre coécrit par Annie THEBAUD-MONY, Philippe DAVEZIES, Laurent VOGEL, Serge VOLKOFF intitulé Les risques du travail, disponible aux éditions La Découverte.

Cela dit, il est parfait puisque c’est le sujet dont je voulais vous parler aujourd’hui. Mon travail m’amène régulièrement à travailler sur le sujet de la santé au travail. J’ai donc appris qu’il existait un certain nombre de scandales sanitaires dans le domaine, scandales qui ne sont pas portés à la connaissance du grand public malgré de nombreux salariés malades ou décédés, contaminés par des produits qu’ils utilisent dans le cadre de leur travail. Et ça se passe en France !

Cher Monsieur le Député Sébastien Huyghe,

Vous avez été réélu pour la dernière législature qui a commencé il y a une quinzaine de jours. On n’a pas relevé votre présence très souvent depuis cette élection mais votre seule intervention en commission a fait le tour des réseaux sociaux !